Depuis qu'il commence à faire beau, j'ai envie de me faire des robes...

J'ai donc acheté quelques patrons et quelques tissus (normal quoi !) mais j'ai mis du temps à ce que quelque chose de correct sorte de mon atelier.

Je n'ai pas eu de probléme de couture mais plutôt de tissus, qui se sont plusieurs fois avérés trop transparents pour des robes une fois reçus...

Bref.

 

L'année dernière j'avais envie (comme beaucoup je crois !) de robe décolletée dans le dos. J'hésitais entre Aime comme Mistral de Aime comme Marie et Lucie de République du Chiffon. Mais j'étais enceinte et j'avais été raisonnable (!!) donc je n'avais acheté aucun des 2.

Cette année le choix a été vite fait et c'est donc porté sur Lucie.

 

Je vous montre et on en parle après.

20150706_174155

Lucie, République du Chiffon

20150706_174220

20150706_174230

 

J'aime beaucoup les patrons République du Chiffon, que je trouve assez stylés mais en fait je dois manquer de style justement car je ne les assume pas toujours sur moi !

(J'ai d'ailleurs cousu Monique version top qui n'est toujours pas sorti de mon placard)

J'ai donc essayé d'assumer le fait que Lucie soit oversize et je l'ai cousue en 42. Sauf qu'une fois finie mon chéri a vraiment fait la moue et même moi je n'étais pas sûre d'assumer la taille de la robe (j'ai zappé de prendre une photo...). Il faut dire que je l'ai doublée et cousue dans des tissus certes légers mais pas ultra fluides...

 

Donc après quelques jours de déception/réflexion, je me suis décidée à la reprendre (ma vie de couturière est passionnante) et je la porte enfin avec plaisir !

 

La recette :

Voile de coton corail de chez Un chat sur un fil, on le voit mal sur les photos mais il est légèrement texturé, c'est très joli !

Doublé donc d'un voile de coton corail de chez Cousette.

Et avec un passepoil argenté (qui brille beaucoup plus en vrai) bidouillé à partir de restes de biais argenté et d'un cordon récupéré des chocolats de Pâques (je me suis décidée un dimanche, je n'avais que ça sous la main !) 

 

Côté modifications, j'ai fait les fronces à l'aide d'un élastique, façon robe Plantain et j'ai repris 6 cm de chaque côté de la robe, en cintrant légèrement le haut. Je l'ai rallongée de 3 cm.

Lucie

Un vrai bonheur à porter quand il fait chaud, comme vous voyez, l'air circule !

 

Je réfléchis déjà aux suivantes...